L'Ecole Romande de Santé Publique - ERSP

La santé publique académique en Suisse

L'Ecole Romande de Santé publique (ERSP) fédère la recherche et l'enseignement universitaire romand dans tous les domaines de la santé publique et représente le pôle francophone de la Swiss School of Public Health (SSPH+)

En effet, compte tenu de la taille réduite de la population suisse et de la variété des disciplines sollicitées (sciences biomédicales, droit, économie, sociologie…) la santé publique académique doit coordonner ses activités de services, de formation et de recherche dans le but pérenniser sa compétence de renommée nationale et internationale et de garantir les ressources financières nécessaires à ses ambitions.

Création de l’ERSP par les trois recteurs du Triangle AZUR

Conscients des enjeux que représente la santé publique dans la société d'aujourd'hui, les Rectorats de l'Université de Genève, de l'Université de Lausanne et de l'Université de Neuchâtel (Triangle Azur) ont entamé dès 2012 une réflexion globale visant au rapprochement de leurs compétences dans ce domaine.

L'Ecole Romande de Santé publique a alors vu le jour le 2 septembre 2013 après plusieurs mois d'échanges au sein des universités du Triangle Azur.

L'Ecole Romande de santé publique a pour mission d'assumer la responsabilité de la formation et de la recherche dans tous les domaines liés à la santé publique, principalement la médecine, mais aussi l'économie et le droit de la santé. Cette complémentarité de la médecine avec les sciences sociales et le droit constitue la force de la Romandie et n’existe pas ailleurs en Suisse.

En créant l'Ecole Romande de Santé Publique, les universités partenaires visent à développer ensemble et dans une logique de complémentarité la recherche, la formation post-grade, ainsi que l'expertise en matière de santé publique. En particulier, elles organiseront le développement concerté des nouveaux domaines de compétences à créer.

Après une période de mise en œuvre et de planification, les Recteurs/trice des universités du Triangle Azur se réjouissent de l'essor que prend l'Ecole Romande de Santé publique grâce au dynamisme des ses membres et à l'ambition de ses projets.

Convention

Au printemps 2013, les Rectorats des trois Universités du Triangle d'Azur ainsi que les Directions des Hôpitaux Universitaires Vaudois et Genevois et la Présidence du Conseil de Fondation de l'Institut Universitaire Romand de Santé au Travail ont signé une Convention décidant de « la création d'une Ecole romande de Santé publique » comprenant des unités scientifiques de cinq institutions travaillant sur trois sites géographiques (Genève, Lausanne et Neuchâtel).

L'objectif général de cette convention est de coordonner le développement en santé publique universitaire, notamment en procédant à une répartition de pôles de compétences entre les trois sites et en mutualisant le développement de la recherche, de la formation et de l'expertise dans le domaine de la santé publique. Elle vise à mettre en place une structure de coordination forte sans interférer d'emblée avec les structures internes de chaque partenaire.

Texte original de la convention de 2013

Plan de développement

En 2014, l’ERSP aura vu bon nombre des ses instituts se restructurer ou se réorganiser.

Puis la décision de coordonner l’ERSP de manière sectorielle a été prise.

En 2015, avec la consolidation de sa gouvernance, l’ERSP va se positionner visuellement et mettre en place de la coordination de deux premiers secteurs : la formation et l’enregistrement et l’épidémiologie du cancer.

Le secteur des expertises et celui des bibliothèques et banques de données seront les troisièmes et quatrièmes secteurs coordonnées selon une projection au début 2016.

Enfin, le dépôt de projets de recherche ERSP est activement sollicité auprès des 200 chercheurs deux trois universités.

Plan de développement 2013-2018

Les unités structurelles

L'ERSP réunit les unités structurelles suivantes :

Affiliés a à l'Université de Genève:

Affiliés à l'Université de Lausanne:

Affilié à l'Université de Neuchâtel:

Affiliés à l'Université de Genève et de Lausanne:


Tous les collaborateurs de ces unités font partie de l'ERSP.

Les domaines de compétences

L'ERSP met en commun ses forces pour maintenir et développer des activités de recherche, d'enseignement et d'expertise dans ses 3 pôles de compétences, à savoir  Genève, Lausanne et Neuchâtel.

 

Le pôle genevois (UNIGE/HUG) de l'ERSP travaille dans les domaines de:

  • La santé internationale et humanitaire, y compris santé et droits de l'homme
  • L'épidémiologie et la prévention du cancer (y compris la coordination des Registres romands des tumeurs)
  • L’épidémiologie et la prévention du tabagisme et d'autres addictions
  • L’épidémiologie et la prévention des affections bucco-dentaires

 

Le pôle lausannois (UNIL/CHUV/IST) de l'ERSP travaille dans les domaines de:

  • L'épidémiologie et la prévention des maladies cardiométaboliques (y compris dans ses dimensions internationales)
  • L'épidémiologie et la prévention des infections à VIH (y compris dans ses dimensions internationales)
  • L'organisation des systèmes de santé, en particulier la réorganisation des services de santé et l'évaluation des soins dans les populations vieillissantes
  • L'économie et le management de la santé
  • La santé au travail et l'hygiène environnementale
  • La biostatistique et les méthodes quantitatives

Le pôle neuchâtelois (UNiNE) de l'ERSP travaille dans les domaines du droit de la santé, y compris la réglementation de la recherche en santé

Swiss School of Public Health SSPH+

La Fondation Swiss School of Public Health soutient et coordonne la formation continue avancée universitaire et les activités de recherche au niveau national dans tous les domaines de Santé Publique. La SSPH+ a été fondée le 7 juillet 2005 par une convention signée entre les universités de Bâle, Genève, Lausanne, Zürich et de la Suisse italienne. En janvier 2008, la SSPH+ a été transformée en fondation portée par les six universités fondatrices. En 2008 l'Université de Neuchâtel et de Lucerne ont rejoint la SSPH+ comme partenaire.